Protéger son compte personnel sur Facebook

Protéger son compte personnel sur Facebook

Le plus récent scandale de Cambridge Analytica a mis en lumière la vulnérabilité des données des utilisateurs concernant la protection de celles-ci, particulièrement sur Facebook. En résumé, la société britannique est accusée d’avoir récupéré illégalement les données personnelles de 50 millions d’utilisateurs de Facebook. L’entreprise les aurait même utilisées pour la campagne de Donald Trump lors de l’élection américaine en 2016. Apprenez à minimiser les risques en prenant le soin d’ajuster les paramètres de sécurité et de confidentialité sur Facebook.


Se fixer des objectifs et Comment voyagent vos données personnelles sur Facebook?

Lorsque vous avez créé votre compte Facebook personnel, vous avez accepté les termes et conditions, qui incluent la politique sur les données personnelles. Tout ce que vous publiez, partagez, échangez, aimez, commentez en mode public, restreint, dans un groupe, sur une page et en privé (oui aussi) génèrent un lot de données qui sont stockées sur les serveurs de Facebook. Ces données, que vous avez acceptées de transmettre, permettent à Facebook de profiler les utilisateurs en regroupant et en croisant ces données pour créer des profils types. C’est ce qui permet notamment aux marques qui souhaitent faire des campagnes sur la plateforme de cibler le bon public, par exemple les hommes de 35 à 44 ans qui ont des enfants, qui aiment magasiner des produits pour le jardinage et qui pratiquent le ski alpin. Ces données sont anonymisées, ce qui signifie que Facebook ne peut préciser que ces données appartiennent à Monsieur X ou Madame Y.

Vous avez peut-être autorisé des applications tierces à accéder à certaines de vos données sur Facebook, par exemple des applications de jeu, les applications d’entraînement ou les fameux tests du type Qu’auriez-vous l’air si vous étiez du sexe opposé? Quel vedette de cinéma vous ressemble?, etc. Lorsque vous autorisez ces applications à accéder à vos données, elles sortent de Facebook et vous devenez ainsi plus vulnérables car le contrôle est moins grand ou les termes et conditions ne sont pas clairs. D’autant plus que plusieurs d’entre elles se connectent également sur les données de vos amis. Et vous ne pouvez pas contrôler la façon dont vos amis utilisent Facebook!

Facebook n’est pas le seul à recueillir vos données. Dites-vous que chaque trace de votre passage sur le web est sauvegardée sur un serveur quelque part.

Comment protéger son compte Facebook?

Plusieurs ont crié au scandale. Pour le cas de Cambridge Analytica, il s’agit effectivement d’une utilisation frauduleuse des données personnelles. Mais rappelez-vous que vous êtes le premier responsable de ce que vous diffusez. Une bonne règle d’auto-censure : est-ce que ce que je diffuse sur Facebook, je serais prêt à le dire haut et fort devant une foule de 50 000 personnes au centre Bell? Ce petit truc aide à sélectionner!

Vos informations personnelles

Dirigez-vous vers la section À propos de votre profil personnel. Retirez toute information qui permet de vous identifier : Numéro de téléphone, Liens de parenté, Employeurs, Ville de naissance, etc.

Accédez à vos paramètres de confidentialité et faites le tour de ce que vous affichez. C’est ici que vous pouvez contrôler les paramètres d’identification, soit vos amis qui vous identifient (tag) dans leur publications, textes ou photos. Vous pouvez activer de recevoir une notification lorsque que quelqu’un vous identifie et décider si vous l’afficher ou non sur votre profil personne;

Vous pouvez aussi sélectionner qui peut voir vos publications mais aussi vos différentes façons de vous trouver sur le réseau social.

Vous avez la possibilité de recevoir des alertes lorsque l’on tente d’accéder à votre compte de façon non habituelle. Prenez la peine de vérifier les sessions qui sont ouvertes sur vos différents appareils. Il peut être étonnant de retrouver une vieille session ouverte sur l’ordinateur d’un collègue ou encore en visite au chalet… Toutes des façons pour les hacker d’accéder à vos profils. C’est un peu comme laisser la fenêtre ouverte : peut-être que personne ne pénétrera à l’intérieur, mais ce serait facile de le faire…

Il est possible aussi d’activer la double authentification sur votre compte. Cela signifie que vous devrez entrer une clé d’accès supplémentaire à votre mot de passe Facebook, qui vous sera envoyé sur votre mobile ou par courriel. Parlant de mot de passe, assurez-vous d’avoir un mot de passe difficile à deviner. Oubliez votre date de fête ainsi que celle de vos enfants. Trop facile à contourner pour les pirates informatiques!

Lorsqu’une plateforme commerciale vous en donne l’accès gratuitement, dites-vous qu’elle se repaye quelque part. Dans le cas de Facebook, ses utilisateurs sont devenus le produit, de façon absolument volontaire…

Laissez un commentaire