Nos meilleures astuces pour attirer du trafic sur vos stories Instagram

Nos meilleures astuces pour attirer du trafic sur vos stories Instagram

Vous les avez vues qui prennent de plus en plus en ampleur et en importance, vous savez qu’elles sont l’endroit où la majorité de vos prospects se trouvent. C’est un peu comme le petit plus d’une stratégie de contenu, c’est l’atout charme, c’est l’ajout qui peut rendre votre gestion de communautés plus fun de jour en jour – et c’est exactement pour cela qu’on a décidé de s’y attarder aujourd’hui.

Les stories sur Instagram ont la cote, on ne vous apprend rien, mais pas seulement pour faire joli. À voir leur grande courbe de croissance et à noter toutes les entreprises qui désormais les utilisent à outrance dans leur routine quotidienne sur les réseaux sociaux, il y a de quoi se demander comment vous pouvez les inclure dans la vôtre – et quelles sont les raisons pour lesquelles vous devriez le faire.

On aime leur potentiel personnel, on adore le fait qu’elles créent d’office un lien de proximité avec vos abonnés également. Ce ne sont pas tous les réseaux sociaux qui vous permettent d’avoir un tel contact avec vos followers, un échange direct et précis qui vous permet de leur parler plus facilement et sans intermédiaire. Aucun algorithme ici, juste un contenu référé selon la règle du qui poste en premier apparaît en premier. C’est tout ; et c’est exactement ce qu’on adore du concept.

Par contre, consommer des stories comme en publier peut facilement devenir time consuming. On peut passer des heures à regarder le contenu de tout le monde, à se perdre dans le nôtre, à tourner en rond et à ne jamais vraiment arriver à en voir le bout.

C’est pourquoi nous avons décidé de vous répertorier nos astuces pour rendre votre création et votre gestion de stories plus efficace, en quelques étapes seulement. Tout en vous permettant d’aller chercher plus d’engagement et de trafic. Sortez votre carnet de notes, ouvrez votre application, and let’s go!

Mettre l’accent sur le public autant dans ses mots que dans son contenu

Pas de surprise, les stories d’Instagram sont là d’abord et avant tout pour vous permettre d’interagir avec vos abonnés. Ici, ce qu’on veut, c’est créer du contenu qui leur parle, et qui parle, tout simplement. Utilisez leurs mots, posez-leur des questions directement, adressez-vous à eux par vidéo, organisez des lives à travers. On utilise ce canal principalement pour développer des liens et créer de la conversations. C’est pourquoi chaque contenu partagé devrait les motiver à vous répondre, à jaser avec vous d’office. N’hésitez pas également à ajouter des stories d’abonnés que vous aimez aux vôtres, d’identifier les comptes que vous aimez au fil de vos publications, et même de développer votre propre hashtag de marque qui suivra along the way.

Montrer sa p’tite face

Un grand plus des stories : la pression qui est retirée de nos épaules de créer du contenu trop léché, trop filtré. Les gens sont habitués de voir des vidéos un peu boboche sortir, des photos pas particulièrement artistiques y être publiées. Il s’agit d’une plateforme où on se permet du raw, de l’authentique ; et où on s’amuse. Oubliez le fil esthétique d’Instagram habituel. Vos stories devraient démontrer qui vous êtes, et vous présenter avec votre fil d’abonnés. Utilisez le tout sous forme de coulisses, de behind the scenes, et laissez-vous doucement gagner par la folie des stories en mode désabusé. Vous allez adorer !

Être utile (et pas juste vendre pour vendre)

Out les tactiques de vente et la vente en général, à pression ! La journée où vous réalisez qu’être sur Instagram et encore plus qu’être présents dans les stories ne veut pas dire que vous êtes là pour vendre, mais plutôt que vous êtes fidèles au poste pour discuter avec vos abonnés et leur offrir une plateforme de service à la clientèle bien comme du monde, c’est là où le switch se fera et où vous serez à même d’être vraiment vous, sur ce réseau. Et c’est tout ce qu’on veut pour avoir envie de vous parler, pour avoir le goût d’en savoir plus sur votre entreprise, et ultimement pour acheter aussi. C’est logique !

Apprendre à créer des (bons) calls-to-action

L’art du call-to-action (oui, oui, l’art !) vient du fait qu’on se pose toujours la question suivante à chaque nouveau contenu créé : quelle est la prochaine étape vers laquelle j’aimerais renvoyer mes abonnés une fois qu’ils auront vu mon contenu ? Voulez-vous qu’ils débarquent dans vos messages privés ? Qu’ils consultent votre blogue ? Qu’ils vous contactent pour réserver une séance gratuite ? Désirez-vous qu’ils répondent à une question en particulier, ou qu’ils vous partagent leur avis général ? Chaque publication devrait venir avec votre demande ; ainsi, c’est plus clair pour tout le monde.

Développer son image de marque

Un grand plus value de votre compte et de vos stories restera l’effort que vous attribuerez aux visuels. Si vous vous assurez à chaque fois d’avoir une identité qui vous est propre, d’avoir un branding qui se démarque et qui affiche vos couleurs, vos abonnés réaliseront tout de suite lorsqu’ils tomberont sur vous sur leur fil, qu’en effet, c’est de vous dont il s’agit. Des applications en ligne comme Canva par exemple vous permettent de faire un travail impeccable pour créer de petits visuels pratiques qui pourront vous suivre et aider vos stories à être encore plus calées sur l’entreprise et les services/produits que vous offrez.

Laquelle de ces astuces appliquerez-vous d’abord pour mieux utiliser vos stories au fil de vos posts?

Laissez un commentaire